L’AMEJD 18e

Association pour la Mémoire des Enfants Juifs Déportés du 18ème arrondissement

Pendant la seconde guerre mondiale, entre Juillet 1942 et août 1944,
plus de 700  enfants juifs de moins de 18 ans habitant le 18ème arrondissement de Paris ou ayant fréquenté ses écoles sont déportés et assassinés.

C’est au cours de l’année 2000 qu’a été créée notre association à la suite du comité Tlemcen qui avait ouvert la voie, à l’instar d’associations fondées dans le même but dans d’autres arrondissements et en province. Elle s’est donné pour but de faire surgir de l’oubli des enfants et des adolescents qui demeuraient dans le 18ème arrondissement et qui ont été massacrés par le nazisme.

Notre 18ème comptait avant la guerre plus de 70 écoles primaires, maternelles et cours complémentaires. Ces établissements scolaires ont été fréquentés par plus de 3 000 enfants juifs avant et pendant la guerre : des enfants nés en France ou nés à l’étranger, de bons ou de mauvais élèves. Or, plus de 700 enfants, soit le quart d’entre eux, sont morts dans des conditions tragiques.

Nous avons commencé à les recenser systématiquement en lisant les registres des écoles parisiennes. Souvent, nous avons rencontré dans nos investigations des noms d’enfants juifs avec les appréciations des instituteurs et des institutrices. Parfois ces registres manquaient. Nous avons retrouvé leurs noms par d’autres recherches, et notamment par celles de l’équipe de Serge KLARSFELD, l’auteur du mémorial de la déportation des juifs de France, ce monument de papier qui groupe plus de 76 000 noms juifs dont plus de 11 400 enfants.

Dans notre travail, nous avons associé les enfants des écoles de l’arrondissement. Nous n’oublions pas le corps enseignant qui se dévoue pour leur inculquer les notions de liberté, d’égalité et de fraternité. C’est une action pédagogique de premier plan à laquelle nous voulons continuer de participer.

Vous trouverez sur ce site,  les noms de ces enfants  inscrits  sur la stèle et les plaques dans les écoles du 18e  arrondissement de Paris. ces  plaques ont été posées entre 2000 et 2010.: > la page des noms des enfants et leurs écoles >

le bureau de l’association                                                      Adhésion                                           http://www.amejd18.fr

________________________

Les recherches :  l’AMEJD18e recherche toute information,témoignage, photo, document qui témoignerait du parcours de vie des enfants du 18e: dans leur famille, leur rue,leur école, avant et pendant la guerre, – des conditions de leur arrestation, – de leurs souffrances dans les camps d’internement français, – de leur fin de vie d’enfants déportés dans les camps nazis.  >  Page contact témoignage

Update novembre 2021

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s