In Memoriam

Ils ont fait l’AMEJD 18
Depuis la fondation de l’AMEJD 18, le 24 novembre 2000, ces hommes et ses femmes ont oeuvrés sans relache pour sortir de l’oubli les noms de plus de 700 enfants du XVIIIème arrondissement de Paris, déportés et exterminés. Leur travail se traduit par les plaques apposées sur les murs de chacune des 70 écoles de l’arrondissement et la stèle du square Serpollet.

Ne les oublions pas.

Publicité