Noël VEG – In Memoriam

Noël VEG : Président et fondateur de l’AMEJD 18
Noël VEG 1927 – 2013          Président de l’AMEJD 18 – Président du COMEJD

Noël (Noah) Veg, président du Conseil national pour la mémoire des Enfants juifs déportés de France (COMEJD) qui rassemble plusieurs dizaines d’associations de Paris, de banlieue et de province est décédé le 17 février 2013 des suites d’une longue et douloureuse maladie.
Il est né à Paris le 3 février 1926. Il eut une vie professionnelle active et variée. Parvenu à l’âge de la retraite, il décida quelques années plus tard de se consacrer, dans le sillage du comité Tlemcen, a rappeler le souvenir des enfants sans sépulture disparus durant la Shoah.
Il y a douze ans, le 24 novembre 2000, Noël Veg, entouré de militants de la mémoire fondat l’AMEJD 18, l’Association pour la Mémoire des Enfants Juifs Déportés du 18ème arrondissement de Paris où l’on dénombra plus de 700 enfants disparus dont le plus jeune avait 14 jours. Un recensement systématique fut opéré dans chacune des 70 écoles du 18ème. Dans le square Serpollet figurent les noms des tout-petits qui n’étaient pas scolarisés.
C’est ainsi que l’on peut voir sur les façades des écoles une plaque commémorative et à l’intérieur les noms, et l’âge, des enfants disparus. Grâce à une équipe d’hommes et de femmes dévoués, sous la direction de Noël Veg, ces filles et ces garçons sont sortis de l’anonymat.

Grâce à sa rigueur et à son désir de donner une plus grande représentativité à ces AMEJD auprès du corps enseignant, des mairies et des services publics, Noël Veg a fédéré ces diverses associations en créant le COMEJD.
Il s’est dépensé sans compter ces dernières années, malgré la maladie qui devait l’emporter. Nous n’oublierons pas son courage et son opiniâtre volonté de mener à bien la tâche entreprise. Nous n’oublierons pas non plus le travail de mémoire accompli par notre équipe qui s’est penchée sur les registres du réseau scolaire de notre arrondissement.
A son épouse Madeleine, ses enfants, Alain et Patrick, et tous ses proches, les adhérents des différentes associations pour la mémoire des enfants juifs déportés et ses nombreux amis de tous bords, de nombreuses personnalités telles que Bertrand Delanoë, maire de Paris, Daniel Vaillant, député-maire du 18ème arrondissement, leur adressent leurs sincères condoléances.

HENRI MINCZELES

Noël en plein discours devant les enfants. Square Léon Serpollet 27 janvier 2012 Photo : Jean-Marc Vulbeau
Publicité